Conduite sur neige : choisir un sur-pneu homologué

Conduite sur neige
Conduire un véhicule en hiver n’est pas seulement dangereux, cela peut également être inconfortable. Les routes enneigées nuisent aux performances de vos pneus, et rendent votre auto instable. Pour une meilleure expérience de conduite, mais surtout écarter tous risques, il convient de protéger convenablement vos pneus de voiture. Les sur-pneus d’hiver sont d’excellentes alternatives aux pneus d’hiver et aux chaînes d’hiver. Choisissez des modèles homologués et profitez d’un équipement performant et durable.

Pourquoi préférer les chaussettes à neige en hiver ?

En dessous de 7 °C, les pneus de voiture sont moins performants et perdent de leur adhérence. De plus, le froid entraîne un durcissement de leur gomme, et le sol humide devient alors un véritable terrain de glisse dangereux. Pour une conduite sécurisée et confortable, plusieurs solutions s’offrent à vous : les pneus d’hiver, les chaînes et les chaussettes neige. Cette dernière est la méthode la moins coûteuse, mais également la plus simple.

Les modèles comme les sur-pneus Musher assurent une adhérence quasi-parfaite même en terrain très glissant. Ils sont conçus à partir de fibres de polyester, une matière connue pour ses capacités d’absorption. Cette caractéristique permet aux chaussettes neige Musher d’absorber l’eau de neige et ainsi garder les performances des pneus intactes. Vous souhaitez en savoir plus sur les chaussettes Musher antiglisse ? Dans ce cas, rendez-vous sur musher-antiglisse.com.

Les chaussettes de voitures homologuées ou non : quelles différences ?

Au même titre que tout équipement automobile, les chaussettes à neige doivent respecter un certain nombre de critères pour être « conformes ». Comme les chaînes à neige, elles sont concernées par la réglementation des panneaux B26. D’après la loi, tout dispositif de sécurité mentionnant l’homologation pour la neige est susceptible d’être utilisé, ce qui est le cas de la chaussette à pneus.

Attention toutefois, car tous les sur-pneus ne sont pas homologués. Si tel est le cas, l’équipement ne pourra pas être utilisé sur les zones contrôlées par le panneau B26. De plus, l’utilisation de modèles de chaussettes neige non reconnues comporte des risques d’ordre sécuritaire. Ceux-ci n’étant pas homologués, il n’y a aucune garantie qu’ils puissent supporter les aléas des temps d’hiver.

Bien choisir ses sur-pneus hiver

Le choix de vos chaussettes pneu à neige est d’une importance capitale, si vous souhaitez profiter de tous leurs avantages. Selon leurs matériaux, il existe 2 types de sur-pneu à neige dans le commerce : les modèles en textile et ceux en matériaux composites.

Les chaussettes en textile sont des housses de tissu destinées à recouvrir le pneu. Elles ont pour avantage d’être bon marché et très absorbantes. Par contre, elles ont une durée de vie limitée, et sont moins robustes que les chaînes en acier. Les chaussettes en matières composites se présentent comme un filet, avec des bandes élastiques pour le maintien de la chaussette sur le pneu. Contrairement aux textiles, ce modèle en acier galvanisé jouit d’une excellente robustesse et d’une homologation sur les routes pourvues du panneau B26.

Conseils pour choisir les bonnes pièces détachées pour votre voiture
Acheter des turbos d’origine pour voitures aux meilleurs prix