Que faire en cas de crevaison ?

Parmi les principales causes de pannes, il y a la crevaison. La résoudre se fait généralement  en changeant le pneu crevé avec une roue de secours. D’ailleurs, cette technique plus simple est souvent apprise lors du code de conduite et le recours au professionnel est évitable en ayant une galette, une roue complète ou une bombe anti-crevaison. Voici comment procéder.

Changer la roue

Bien sûr si vous êtes en train de conduire, il vous faut vous sécuriser lors que vous garez. Après avoir pris toutes les dispositions de sécurité comme le port de gilet et la mise en amont du triangle, soulevez votre voiture à l’aide du cric. Quand la roue peut rouler sans frotter le sol, passez à la manivelle avec la clé à embouts de 17 mm ou de 19 mm selon votre voiture, en commençant par dévisser lentement les écrous. En le remplaçant par une galette ou une roue de même modèle, vous pouvez rouler jusqu’à un spécialiste comme hakmadepann.com, seulement avec la première vous ne devez pas dépasser les 80km/h. Ce professionnel en dépannage de pneu va examiner la roue crevée et jugera la possibilité d’une réparation.

Bombe anti-crevaison

Vous constatez le dégât sur votre pneu que ce soit en sortant votre véhicule de votre garage ou en conduisant, il vous est toujours possible de le réparer temporairement à l’aide d’une bombe anti-crevaison. Sachez que vous pouvez y opérer si le dommage n’est pas assez conséquent seulement elle risque de détériorer les capteurs de pression. Une fois que le produit est injecté à l’intérieur du pneu par la valve, il regonfle. Avant de vous rendre chez un professionnel dans la réparation de pneu à Paris, si vous êtes dans les parages, réalisez d’abord l’équilibrage de vos roues dans la station service la plus proche. N’oubliez pas de vérifier le délai avant réparation inscrit sur le tube et roulez avec précaution en vitesse limitée.

Recours à un professionnel

Faire appel à un spécialiste en réparation de pneu crevé à domicile est possible si vous n’êtes pas équipé. Dans le cas où votre roue explose, dans les rares des cas après 70 000km et que vous vous trouviez sur une autoroute, vous n’avez pas trop le choix que d’être secouru par le service d’urgence agréé proposé par le service de l’ordre qui a pris en charge votre appel via une borne d’appel d’urgence. Votre assureur peut certainement vous fournir une société de dépanneur qui collabore étroitement avec lui, seulement pour votre sécurité il doit arriver dans le quart d’heure qui suit. Même si votre situation vous permet de garer sur la station d’urgence, vous n’avez pas le droit d’y rester que pour 30 minutes.

La panne d’essence, le grand classique
Surchauffe, les signes d’une panne moteur