Ma voiture ne démarre pas, la faute à la batterie ?

Votre voiture ne veut pas démarrer et votre démarreur ne tourne pas ? Nombreuses en sont les causes possibles dont la première et à 95 % des cas est la batterie. Mais quelles sont les différents cas de figure possibles pour qu’un véhicule ne démarre pas ? Quelle est l’importance de cette source d’électricité et comment reconnaître qu’elle est à plat ?

Problèmes de démarrage

Parmi les pièces endommagées responsables du problème de démarrage d’une voiture, il y a celles qui sont propre au moteur diesel comme les injecteurs encrassés. Quant au moteur à essence, l’ennui peut être survenu au niveau des bobines d’allumage. Les anciens modèles présentent cette difficulté par rapport au carburateur. Quel que soit le type de combustible, le dysfonctionnement ou la détérioration de la courroie au niveau des galets tendeurs, des fusibles ou du des relais du boitier de servitude moteur, des calculateurs, du neiman ou de l’anti-démarrage le sont également. Outre les bougies pour l’essence et celles de préchauffage pour les diesels, le démarreur et la batterie sont les plus courants.

Batterie, pour alimenter la voiture en électricité

Voici comment démarrer pourrait devenir impossible lorsque la batterie est fatiguée. Pour se lancer, le moteur capte de l’énergie provenant du démarreur qui lui en dispose de la part de la batterie. C’est au stade où le moteur tourne que l’alternateur entre en jeu pour recharger cette dernière. La double fonction de la batterie consiste en effet à produire l’impulsion requise par le démarreur afin de mettre en marche le moteur. Elle a pour rôle aussi d’alimenter la voiture lorsque le moteur ne tourne pas ou lors d’une forte sollicitation. Comme elle est subséquemment exposée à des variations de température, étant de mauvais état, elle ne les supporte pas et cela peut engendrer une panne.

Batterie déchargée

En vue de vérifier si la batterie dispose bien de sa charge, il faut le faire correctement à l’aide d’un voltmètre branché à la cosse « moins » par la câble bleue et celle rouge à la borne « plus ».  Lorsque le multimètre affiche 12,6 V, cela signifie que la batterie a la charge nécessaire ; alors qu’avec la tension de 12 à 12,3 V, il s’agit d’un signe de décharge. Ainsi une valeur supérieure à 13 V correspond à une surcharge susceptible d’être causée par le circuit de charge. A contrario, un chiffre inférieur à 10,6 V se traduit simplement par une nécessité de changement de batterie, elle ne remplie plus ses fonctions. Tâchez de ne réaliser cette vérification que lorsque le moteur est coupé.

Surchauffe, les signes d’une panne moteur