Les prix d’un contrôle technique

Puisqu’il faut passer par cet examen régulier et complet de son véhicule, autant savoir le coût exact de ce contrôle technique. Pour qu’il soit différent, des critères y sont pour quelque chose mais combien s’élève-t-il en réalité ? Pourquoi ces différences ? Ainsi comment bénéficier d’un tarif moins cher ? Vous trouverez ci-dessous des éléments de réponses à ces questions.

Explication sur les variations des prix

Bien que le prix pour le contrôle technique d’un véhicule ne soit pas fixé par la loi, ce qui donne la totale liberté à chaque centre agréé de le définir, des décalages existent certainement et ceux en fonction de la taille du centre ainsi que de ses types de prestation. Le tarif d’un contrôle volontaire partiel ou celui d’une contre-visite est nettement inférieur à celui du contrôle technique. Ces écarts se constatent distinctement par rapport à la situation géographique, voire au niveau même d’un même département. Les explications les plus plausibles de cette disparité conséquente sont la différence entre type du véhicule et entre énergie avec laquelle il fonctionne. Les voitures classées de grands volumes nécessitent plus de temps et de matériels spécifiques, ce qui signifie un coût supplémentaire.

Les tarifs en pratique

Explicitement, les voitures légères à moteur essence et ceux à moteur diesel ont le même prix pour un contrôle technique mais avec un intervalle pouvant atteindre 90 % selon la région. La même prestation accroît légèrement pour le véhicule utilitaire, alors que pour les véhicules à GPL ou les poids lourds, si le tarif le moins cher reste le même, le plus cher peut atteindre plus du double pour ce dernier. Pour une contre-visite en revanche, certains centres vont jusqu’à la proposer gratuitement hormis les poids lourds, d’autres affichent des tarifs 2 à 5 fois inférieurs au prix du contrôle. Quant au contrôle anti-pollution, ce service est payant pour tous les centres mais légèrement supérieur au tarif plafond appliqué pour la contre-visite.

Payez moins cher

Ainsi, pour les différences de prix pour une même prestation, même type de véhicule et dans la même région, il est possible d’épargner la souffrance à votre portefeuille. Il suffit de passer par les sites comparateurs et de trouver les centres de contrôle les plus proches de vous, ils ne pratiquent pas les même prix. Cette commodité bien que courante est intéressante et en décelant les offres promotionnelles, vous bénéficierez d’un tarif avantageux. Toutefois, être stratégique signifie aussi poser des questions car souvent les termes employés par ces professionnels sur le Web peuvent vous induire à l’erreur. Les « à titre indicatif », « visite volontaire », « visite partielle » ou « diagnostic sécurité » entre autres en font immanquablement partie.

Contrôle technique, ce que dit la réglementation
Conseils pour éviter la contre-visite